Traduire/Translate

ROUSSEL La femme invisible. A la mémoire de Raymond Roussel




*

LA FEMME INVISIBLE 
A LA MEMOIRE DE RAYMOND ROUSSEL

Huile sur toile 195  x 130 cm
Tableau peint par la machine de Louise Montalescot
(Collection privée, Etats-Unis)


En 2011 est apparu sur la Toile un tableau des plus singuliers... Sophie M., l'une des premières personnes à l'avoir présenté dans l'un de ses blogs, ne peut en donner que le titre et la brève description tels que je les reproduis ci-dessus. J'ai cherché moi-même à en savoir plus, sur l'origine de ce tableau, sur son auteur... Je ne trouve rien.

Il y a donc là un certain mystère.

La mention "Tableau peint par la machine de Louise Montalescot" fait penser à une sorte de canular. A mon avis, c'en est un, ludique sans doute, mais pas uniquement. Car la qualité picturale de ce tableau, et surtout son contenu symbolique, laissent plutôt penser qu'il s'agit d'un "message"... sous forme de canular évidemment.

Cette composition est un modèle de "peinture surréaliste", entre Jérôme Bosch et Salvador Dali, à la sauce "Bretonne" évidemment, truffée de ces associations étranges d'êtres et d'objets que le "pape" de Saint-Cirq-la-Popie a si bien mis en valeur - qu'il s'agît des expériences de son époque ou de celles du passé - dans son mouvement artistique.

"A la mémoire de Raymond Roussel"... Je ne referai pas la biographie de cet écrivain français, que l'on trouvera sans peine sur la Toile. J'en dirai par contre qu'il était lié d'amitié avec Julien Champagne, le "dessinateur" de Fulcanelli... Champagne et Fulcanelli n'étant qu'une seule et même personne, comme je pense le démontrer dans mon article "L.A.T. A propos de la réelle identité de Fulcanelli".

Raymond Roussel, connu pour ses deux oeuvres principales :  Locus Solus et Impressions d'Afrique, (dont on trouvera les textes intégraux sur ce blog), peut être classé sous l'étiquette "alchimiste". Ses romans et ses personnages tracent, "sous la lumière de la lune", les traits du visage de la muse hermétique.

C'est dans Impressions d'Afrique qu'apparaît Louise Montalescot. Cette jeune chercheuse, qui travaille au mieux sous la clarté lunaire, invente une machine à peindre. Et c'est à cette partie du roman de Roussel que l'auteur anonyme du tableau que nous évoquons ici, se réfère. A la façon d'une "farce surréaliste", le tableau aurait été peint par la machine à peindre de Louise Montalescot...!

Le tableau met en scène plusieurs éléments :  des personnages réels, des personnages présents dans l'oeuvre de Roussel, des scènes de l'oeuvre de Roussel, des éléments géographiques fort bien choisis (le Rocher de la Vierge à Biarritz)), et surtout, une série de symboles alchimiques que Roussel a utilisés et adaptés pour les besoins de ses romans.

Prenons l'exemple de l'hippocampe. Ce petit animal marin apparaît en force dans Locus Solus... On voit dans le tableau que le personnage représentant Raymond Roussel "se fait la grosse tête" avec un hippocampe, et même plusieurs... Mes notes en fin d'article précisent cela, en partie.

On voit aussi le Rocher de la Vierge, où une charmante personne, les seins prodigues d'un nectar céleste, ne peut représenter que la lune.

Et ainsi de suite. Dans mes notes finales, je tente de rassembler quelque peu les éléments apparemment épars de ce chaos surréaliste. La tâche n'est pas aisée, et j'y reviendrai sans doute dans le futur. En attendant, j'espère que d'autres cherchants puissent, aussi, apporter leur pierre à ce merveilleux petit édifice.

Voilà en somme un canular qui ne manque pas d'intérêt. J'ose espérer - et d'ailleurs je n'en doute pas - que l'avenir nous apportera la démonstration finale de son bien-fondé.

L.A.T.



Personnages principaux :  
Raymond Roussel, Julien Champagne (alias Fulcanelli), l'Hippocampe, la Lune, le Soleil

Personnages secondaires :
Protagonistes et symboles des oeuvres de Raymond Roussel

Lieu :
La plage de Biarritz, au Rocher de la Vierge



















L'HIPPOCAMPE

L'hippocampe, présent dans le blason de Julien Champagne (cf. Le Mystère des Cathédrales) mais aussi, et d'abondance, dans le Locus Solus de Raymond Roussel,  ainsi bien sûr que dans la toile présentée ici, est également une structure du cerveau des mammifères. Il appartient au système limbique et joue un rôle central dans la mémoire et la navigation spatiale. Chez l'homme, il est situé dans le lobe temporal médian, sous la surface du cortex.


RAYMOND ROUSSEL ET JULIEN CHAMPAGNE

Raymond Roussel (1877-1933), qu’André Breton appellera « le plus grand magnétiseur des temps modernes », est l’auteur de plusieurs romans à caractère surréaliste, mais aussi, ce que l’on sait moins, fortement teintés d’hermétisme, où il utilise fréquemment « la langue des oiseaux », cette forme de cabale qu’affectionnait Fulcanelli.

Roussel fréquentait les Lesseps, avenue Montaigne à Paris, où il rencontrait Julien Champagne (Fulcanelli) et Eugène Canseliet.

Eugène Canseliet, dans ses Deux Logis Alchimiques (Pauvert, 1979), rapporte une conversation qu’il eut avec André Breton à propos de Roussel :

"Nous ne dissimulâmes pas, à l'auteur de Nadja, qu'au nombre des diverses gens, toujours de haute qualité, que nous voyions auprès du Maître, avenue Montaigne, ce fut Raymond Roussel qui nous impressionna le plus.

Cela de telle sorte que nous paraissait très déplacé, que notre vieux Julien Champagne pût appeler "la classe", cet homme distingué. Il est vrai que tous deux étaient du même contingent de 1877, et que "Monsieur Roussel", passionné du moteur à explosion, avait beaucoup d'estime pour le dessinateur de Fulcanelli et de Bertrand de Lesseps.

Il y avait aussi qu'avec le fils aîné de Ferdinand, Champagne restait l'inventeur du traîneau à hélice que Raymond Roussel admirait avenue Montaigne, et que d'ailleurs il fit photographier."


SOLEIL ET LUNE

Relevons aussi dans ce tableau les allusions au soleil, à la lune, à l'étoile :  la lune sur l'esquisse du tableau "Louise Barbe" de Julien Champagne (surmontée du mot "Vitriol"); le soleil dans le nom figurant sur la charrette du Bateleur, "Feu du Soleil"; la rune Dagaz, en forme de croix, qui symbolise le jour naissant, pour le soleil; l'inscription de la croix d'Hendaye, laquelle comporte un soleil, une lune et une étoile; la lune et le rayonnement lunaire encore représentés par la femme nue au sommet du Rocher; etc.


L'AFRIQUE

Le garçonnet qui urine sur la plage "dessine" une carte du continent africain. Est-ce une allusion à l'un des romans de Roussel, Impressions d'Afrique, où l'on retrouve la jeune chimiste et inventrice Louise Montalescot ?

"Grâce à un travail acharné, Louise Montalescot avait trouvé la solution du problème tant cherché. En passant toute la nuit dans son laboratoire suffisamment éclairé par la lune actuellement pleine et fort brillante, la jeune femme était certaine de terminer son appareil, qui serait prêt à fonctionner au lever du jour." 

(Extrait des Impressions d'Afrique de Raymond Roussel).

On remarquera peut-être une certaine ressemblance entre Louise Montalescot, personnage imaginaire, et Louise Barbe, elle aussi chimiste et alchimiste, qui servit de modèle, bien vivant, au tableau qu'esquisse Julien Champagne sur la plage de Biarritz (Le Vaisseau du Grand Oeuvre)... La même Louise Barbe inspira un personnage du Voyage en kaléidoscope de Irène Hillel-Erlanger, également signalé par Fulcanelli. Selon certaines sources, Louise Barbe serait morte, en 1909, dans une explosion de laboratoire au domicile de Julien Champagne; selon d'autres sources, elle serait morte en 1919...


EZ IKUSI - EZ IKASI

Ces mots qui se trouvent sur les lunettes de soleil de la femme à la canne qui semble sortir d'un couloir, sont un diction basque qui signifie "Je n'ai rien vu, je n'ai rien appris"

Le tableau représente la plage de Biarritz, en pays basque français. On y voit notamment, pièce principale du paysage, le Rocher de la Vierge, figurée ici par une femme nue arrosant la plage de deux jets de lait.

Raymond Roussel séjourna à plusieurs reprises à Biarritz, où sa mère possédait une villa.

A suivre.

L.A.T.